Dialogue entre 2 personnes de sexe indéterminé

Comment prénommer le chat ?

P1
Pour le chat, j’hésite…

P2
A quel propos ?

P1
Comment  l’appeler ? Deleuze ou Spinoza ?

P2
C’est un mâle ou une femelle ?

P1
Je ne sais pas, il est trop petit.

P2
Alors, attends un peu d’y voir plus clair…

P1
non, mais, dis moi, Deleuze ou Spinoza ?

P2
« Deleuze, viens manger les croquettes ! » Non. Pas Deleuze, ça ne sonne pas du tout pour un chat. « Spinoza ! Spinoza ! » ça passe mieux.  Mais pour une femelle, peut-être ?

P1
Parce que le mot se termine en A ?

P2
« Zaza ! Zaza ! » Tu devrais l’appeler Zaza ton chat, si tu veux mon avis. Tu les sors de quels bouquins, ces noms ?

P1
Deleuze et Spinoza étaient des philosophes, ignare !

P2
Parce que tu t’y connais en philo, toi !

P1
Un peu…

motif3

P2
Moi, si j’avais un chat… non, moi j’aurais un chien. C’est mieux les chiens. Ça obéit mieux.

P1
Justement, Deleuze, il explique très bien ce que Spinoza dit à propos de l’obéissance.

P2
C’est pour ça que tu hésites ?

P1
Entre autres choses, oui. Tu l’appellerais comment, ton chien : Youki ? Médor ? Le chien ?

P2
Tu me prends vraiment de haut par moment, c’est vexant à la fin.

P1
Tu es triste tout à coup. Je t’ai fait mal ?

P2
Un peu. Je n’aime pas quand tu prends tes grands airs avec moi.

P1
Sais-tu pourquoi tu n’aimes pas ?

P2
Parce que c’est dévalorisant, non, mais. Je voudrais t’y voir !

P1
Mais pourquoi ça te rend triste ?

P2
Parce que je suis beaucoup plus sensible que tu ne crois…

P1
Mais encore…

P2
Parce que je croyais que nous étions bien ensemble, à discuter paisiblement du nom à donner au chat et non, tu m’agresses sans que je voie venir le coup. Ton chat sera mieux traité que moi.

P1
Est-ce que tu penses que je suis horrible au fond ou seulement, là, maintenant ?

P2
Là maintenant, certainement oui. Mais dans le fond, je ne sais pas. Je ne sais pas vraiment qui tu es.

motif4

P1
Est-ce que tu penses que je serais capable d’être encore plus horrible, capable de faire des choses atroces ?

P2
Je ne sais même pas de quoi je serais capable moi-même, alors toi, comment savoir ?

P1
Tu vois, Deleuze, il explique très bien aussi ce que Spinoza dit de ce que nous sommes capables de devenir.

P2
Un type formidable, ton Deleuze. Tu devrais vivre avec un philosophe, si ça te plait tant.

P1
Sauf que c’est toi que j’aime, même si je t’aime mal aujourd’hui.

P2
Qu’est-ce qu’il en dit Deleuze de ce que Spinoza pense de l’amour ?

P1
ça m’est égal. Prends moi dans tes bras. Sens comme je sens bon, tu aimes ?

Version Hétéros fertiles

P2
Et si on faisait un bébé ? Un enfant, c’est mieux qu’un chat,
non ? On l’appellerait comment ?

P1
Déshabille moi.

Version homos ou hétéros stériles

P2
Et si on se faisait faire un bébé ? C’est mieux qu’un chat, non ? On l’appellerait comment ?

P1
Déshabille moi.

{innovatop}